Actualités

Le livre, vecteur de communication : Sonia Lesot, des Editions Noctuelles, témoigne.

Après s’être lancée il y a plus de 10 ans dans la rédaction de textes sur commandes, Sonia Lesot a créé sa propre maison d’édition il y a 3 ans et collabore avec Escourbiac l’Imprimeur.

 

Trois livres ont été imprimés dans le cadre de cette collaboration :

Depuis combien de temps écrivez-vous ?

J’ai toujours aimé écrire. Après ma formation d’architecte, et quelques expériences, j’ai racheté une ancienne abbaye et me suis lancée dans un projet de création d’un lieu culturel. J’ai alors été contactée par un éditeur pour raconter mon histoire. Depuis, je n’ai pas cessé d’écrire pour différents éditeurs, en particulier des ouvrages sur le patrimoine.

Comment envisagez-vous votre métier d’éditrice ?

Tous les ouvrages que je publie sont réalisés sur commande et sur-mesure. Cela demande beaucoup de professionnalisme et d’empathie. J’aime les livres fouillés, documentés. Je privilégie avant tout la relation avec mes clients.

Comment a démarré votre collaboration avec Escourbiac l’imprimeur ?

C’est le photographe avec lequel je collabore qui m’a parlé de la qualité du travail de l’imprimerie Escourbiac, notamment pour les photographes. J’ai été reçue chaleureusement, et j’ai vite été convaincue par le résultat concret.

Comment qualifieriez-vous votre collaboration avec Escourbiac ?

Escourbiac, c’est plus qu’un imprimeur de qualité, c’est un partenaire ! Réactivité, conseils, relation de confiance : j’apprécie énormément leur écoute et leur disponibilité en cas de difficultés vis-à-vis d’une petite structure comme la mienne.