Actualités

Actualité :

  • Motherhood a été exposé cet été, jusqu’au 30 juillet à l’Espace Andrée Chedid d’Issy-les-Moulineaux, dans une exposition collective des lauréats des Prix HiP 2019
  • Motherhood à Manifesto, Rencontres Photographiques de Toulouse, du 18 septembre au 3 octobre 2020
  • Motherhood à Maison Forte Saint-Gervais, du 7 juillet au 30 septembre 2020, dans l'exposition collective Anatomie du quotidien avec 10 autres artistes : Chloé Serre, Anne-Sophie Emard, Véronique Ellena, Jennifer Caubet, Emmanuelle Antille, Laurie Joly, Bianca Bondi, Sophie Calle, Vivian Maier, Natacha Nisic
  • Festival Shoot, Vallée de Chamonix, du 7 au 18 octobre 2020 (organisatrice)
    "Motherhood" - ¨Prix Hip, Médiathèque de Chamonix
    "Mythologie des hauteurs" - Ehpad de Chamonix
  • Motherhood à Itinéraires des Photographes Voyageurs, Bordeaux, avril 2021 (l’édition 2020 a été annulée)
Motherhood sur Escourbiac l'imprimeur: http://www.escourbiac.com/motherhood/
Site de Laure Maugeais: http://lauremaugeais.com
Site de Sanna Ferin: https://fr.sanna-ferin.com/
Page Facebook de Laure Maugeais: https://www.facebook.com/LaureMaugeaisPhotography
Page Instagram de Laure Maugeais: https://www.instagram.com/laure_maugeais/
Site du Prix Hip: https://www.prixhip.com
Site du Festival Shoot: https://www.festivalshoot.com
Site de Image Temps: https://imagetemps.org/

Focus sur l’auto-édition : Laure Maugeais, Motherhood – Prix Hip 2019 du livre autoédité

Le jeudi 7 novembre 2019, se tenait la remise des Prix Hip à ParisPhoto / Salon de la photo. Laure Maugeais était au bout du monde, en Patagonie, et ne pouvait directement recevoir le premier prix HIP 2019 du livre auto-édité qu’elle venait de remporter avec Motherhood. C’est donc un ami et confrère, William Dupuy, qui se présentait à sa place pour recueillir la distinction.

Motherhood existait déjà sous la forme de plusieurs carnets aux couleurs pop sur sa fille Louna, un peu le journal d’une mère, qu’elle proposait dans des coffrets sérigraphiés. Laure n’était cependant convaincue, les trouvant un peu « bavards « . L’artiste souhaitait en faire une version plus accomplie pour sa fille, sur la notion de lignée – c’est quoi être une mère ? Une fille ? – dans un petit conte du quotidien, à la fois mystique, fragile et tellurique. Chamanique rapportera William Dupuy ce fameux jeudi 7 novembre 2019.

 

Laure Maugeais, Motherhood, focus sur l'auto-édition

 

Laure Maugeais, Motherhood, focus sur l'auto-édition

C’est en juin 2019 qu’elle auto-édite Motherhood dans la forme que nous lui connaissons. 5 ans de photographie argentique scannée par elle et mis en page en coopération, avec la graphiste Sanna Ferin. Les choix graphiques sont forts. Le livre est aéré : des pages blanches, des petites photos, remplissant la page ou débordant sur le début de la suivante.

 

Laure Maugeais, Motherhood, focus sur l'auto-édition

Laure Maugeais, Motherhood, focus sur l'auto-édition

 

Fabien Ribery écrira sur son blog dans un très bel article  » Motherhood, éthique du care  »

« C’est un livre merveilleux de douceur et de pudeur.
Sa discrétion est une éthique, comme un chuchotement à la porte de sa chambre lorsque l’enfant dort.
Motherhood est donc un giron, contenant le corps d’un enfant, des végétaux, des étendues liquides, et des bouquets de pages blanche,
On y entre en faisant silence, sur la pointe des pieds, les yeux grands ouverts. »

 

Laure Maugeais, Motherhood, focus sur l'auto-édition

 

Le beau livre d’artiste se distingue également par sa réalisation :

 

Laure Maugeais, Motherhood, focus sur l'auto-édition
Couverture 4 pages avec un rabat latéral, avec gaufrage du titre sur le plat 1, papier Sirio Color Dark Blue 290 g/m² Fedrigoni

 

Laure Maugeais, Motherhood, focus sur l'auto-édition

Reliure à la suisse : le bloc intérieur de 80 pages est collé sur le plat 3 de la couverture, une toile blanche étant elle collée sur le dos du bloc protégeant ainsi la couture

 

Laure Maugeais, Motherhood, focus sur l'auto-édition
Gaufrage du titre avec le même fer sur la première page blanche du livret

Laure Maugeais, Motherhood, focus sur l'auto-éditionmotherhood-08-interieurImpression en quadrichromie recto/verso, encres HR-UV trame fine 240, sur papier Munken Polar FSC 150 g/m² Arctic Paper

Laure Maugeais avait jusqu’ici façonné elle même ses multiples publications éditées dans des tirages confidentiels : Le Pli (Livre d’art fait à la main), René (petit carnet fait à la main, couture fil rouge), Ziné Maroc (44 pages, 50 exemplaires en papier recyclé avec une fleur du jardin Marjorelle de Marrakech), Anecdotes, petit livre entièrement fait à la main en 8 exemplaires et Kosovo, livre carré de 52 pages. Tous auto-édités, pour des raison de liberté.

Né en 1980 à Quimper dans le Finistère, Laure a déjà plusieurs vies : directrice de deux centres culturels français au Kosovo, assistante de l’attachée culturel du bureau de liaison de la France au Kosovo, ethnologue, formatrice de professeurs, professeur de français langue étrangère, photographe professionnelle, artiste visuelle et sonore.

Elle vit aujourd’hui à Chamonix et exerce notamment au cours d’ateliers et de résidences artistiques. Elle y a créé Image Temps, structure d’éducation du regard et de création photographique. Laure a ajouté la photothérapie à sa formation d’anthropologue, et à une longue liste de compétences, de la pédagogie au cinéma en passant par la reliure. Après une première année dans les services d’addictologie et de soins de suite et de réadaptation de l’Hôpital de Chamonix, elle poursuit sa deuxième année avec l’EHPAD de Chamonix sur le thème de la Mythologie des hauteurs ( » sur les rives de la mer de glace, à la dérive « ).

 

« Ainsi peut-on se poser la question : qu’est-ce qui se passe au refuge ? Refuge de montagne ou refuge mental, besoin physique ou besoin intime de trouver un abri, un cocon voire une planque ? Ce qui est certain, c’est qu’il n’est qu’une étape, un espace temps pour se déposer, soi, avant de poursuivre sa route. »
Laure Maugeais

 

Pour Laure, la technique est au service de l’émotion, et elle aime particulièrement l’utiliser sous toutes ses formes : sténopé, cyanotype,  boîtier afghan, argentique, images d’archives, le tout en co-création avec professionnels de la santé, travailleurs sociaux, personnes hospitalisées, le sujet devenant acteur.

 

Laure Maugeais, Requin, série Mythologie des hauteurs

Laure Maugeais, Famille, série Mythologie des hauteurs

 

Quand on demande à Laure ce que lui a apporté ce Prix Hip du livre auto-édité, elle répond : « ça fait du bien ! Ce prix m’apporte de la reconnaissance et me confirme dans mon travail. » L’artiste peut donc continuer sa recherche artistique, entre identité, nature, spiritualité ; avec engagement – elle aime par dessus tout l’imprégnation – mais toujours avec douceur et poésie.

 

 

Festival SHOOT, édition 04, vallée de Chamonix

Laure est aussi organisatrice de Shoot, Festival de Photographie d’Auteur, dont la 4ème édition se déroulera du 2 au 18 octobre 2020 dans la Vallée de Chamonix. Pour la première fois, Laure partagera la direction du festival dans un collège à trois avec Manu Jougla et Clémence Moreau, Cette 4ème édition sera dédiée à la photographie dans son écrin : livre, carte, installation. Les Prix Hip et son président Gérald Vidamment sont invités avec trois lauréats : Gilles Roudière (Trova, éditions Lamaindonne), Yohanne Lamoulère (Faux-bourgs, éditions Le Bec en l’air) et Laure avec Motherhood. Trois éditeurs participeront au festival : Saturne (petite structure éditoriale située dans les Cévennes), Le Mulet, Bruxelles, créé en 2018 par Mathieu Van Assche et Simon Vansteenwinckel, et Halogénure, revue photographique dédiée aux pratiques photographiques analogiques et alternatives. Laure y présentera sa Mythologie des hauteurs à l’Ehpad de Chamonix.