Papiers

Les critères de mesure de qualité du papier

Choisir un papier, c’est d’abord bien en connaître les caractéristiques intrinsèques. Épaisseur, grammage, lissé, opacité sont autant d’éléments de définition qui permettent de personnaliser à l’infini le document final en tenant compte de votre personnalité, du rendu que vous souhaitez obtenir, mais aussi de contraintes plus pragmatiques.

Choisir un papier, c’est d’abord bien en connaître les caractéristiques intrinsèques. Épaisseur, grammage, lissé, opacité sont autant d’éléments de définition qui permettent de personnaliser à l’infini le document final en tenant compte de votre personnalité, du rendu que vous souhaitez obtenir, mais aussi de contraintes plus pragmatiques.

 

  •  ■ L’épaisseur (en micromètres, par exemple le papier à lettres a une épaisseur de 110 micromètres)
  •   ■ Le grammage, on parle aussi de force (en grammes au mètre carré, pour exemple le papier à cigarette pèse 15 g/m² en moyenne et le papier à lettres 80 g/m²)
  •   ■ L’humidité en % par rapport au grammage ou en poids d’eau
  •   ■ La main : c’est-à-dire le rapport épaisseur/grammage. Les papiers ont une main qui va de 0,8 pour certains à 1,8 pour d’autres.
  •   ■ Le lissé Bekk, qui est le temps d’écoulement d’un volume d’air en surface du papier
  •   ■ La porosité Bekk, ou perméabilité à l’air : c’est le flux d’air à travers un papier
  •   ■ L’opacité
  •   ■ La blancheur
  •   ■ La brillance : mesurée généralement à 20, 60, 75 et 85
  •   ■ La rugosité, qui est la taille moyenne des bosses présentes sur le papier, et qui se mesure en µm.
  •   ■ Le bouffant qui mesure l’augmentation d’épaisseur du papier lorsqu’on en considère une pile (le papier type Bande-dessinée est très bouffant, alors que le papier bible a un bouffant très faible), c’est le rapport entre la mesure de 5 feuilles (mesurées ensemble) par le grammage
  •   ■ La teinte ou couleur
  •   ■ La rigidité
  •   ■ La longueur de rupture c’est-à-dire à partir de quel longueur le papier se déchire lorsqu’on l’étire
  •   ■ Le module de Young : cette mesure réalisée en continu sur la machine à papier permet de régler les paramètres de fabrication au fil de la production (cette opération peut être automatisée).
  •   ■ Le coefficient de friction du papier par rapport à un autre matériau (papier, métal, caoutchouc…)
  •   ■ La cohésion d’un papier : propriété constitutive du papier traduisant l’homogénéité de sa tenue interne (cohésion des fibres et des liaisons hydrogène).
~
Source : Wikipédia