Revues

Titre : "Cahiers Christine de Rivoyre n°2"

Auteur / éditeur : Association Les Amis de Christine de Rivoyre

ISSN : 2610-8453

Textes : Christine de Rivoyre, Serge Airoldi, Sylvaine Nicolaï

Directeurs de publication : Chantal Bigot et Frédéric Maget

Conception graphique : Franck Desplats

Nombre de pages : 96

Façonnage : format 17 x 22 cm à la française, couverture 4 pages, intérieur pliage en cahiers de 16 pages, dos carré collé, cahiers cousus

Impression :
- Couverture :
quadri recto
- Intérieur : quadri recto/verso

Types de papiers utilisés :
- Couverture :
imprimée sur Munken Lynx 300 g
- Intérieur : imprimé sur Munken Lunx 150 g

Site des Amis de Christine de Rivoyre: https://www.amisderivoyre.fr/

Cahiers Christine de Rivoyre n°2

Cahiers Christine de Rivoyre n°2, Les amis de Christine de Rivoyre, intérieur
Édition n°2 des Cahiers Christine de Rivoyre, revue envoyée gratuitement, chaque année, aux membres de l’association des Amis de Christine de Rivoyre. Cette deuxième édition comprend une correspondance avec Jérome Garcin, « Entre nous, il faut de la lumière« , trois textes inédits de l’auteure – « Le bord de la mer« , « La gentille membre » et « Les vaches de la nuit » et deux études écrites par Serge Airoldi (« Veaux, vaches, cochons, carrioles et bovarysme« ) et Sylvaine Nicolaï (« Elle n’a jamais été aussi vraie »). La revue est un ouvrage au format à la française de 17 par 22 cm. Ses 96 pages sont imprimées en quadrichromie en offset HR-UV sur papier Munken Lynx d’Arctic Paper.

 

« Sinon, à sa rareté de joyau, comment mesurerait-on l’amitié ? » s’interrogeait Colette. Comme son illustre devancière, Christine de Rivoyre eut le goût de l’amitié.

Amitiés de toute une vie ou d’un été, féminines ou masculines, humaines ou animales, affranchies de barrières de l’âge et des hiérarchies sociales, toujours opiniâtres, exclusives, parfois intolérantes, elle sut les cultiver et les décrire admirablement.

Dans ses lettres à Jérome Garcin, son cadet de quarante ans, dans ses nouvelles inédites où les amitiés et les amours se nouent et se dénouent sur les plages landaises, comme dans son roman Belle Alliance et dans son compagnonnage littéraire avec Félicien Marceau, les lecteurs de ce deuxième numéro des Cahiers Christine de Rivoyre retrouveront intact ce mélange de vitalité, de drôlerie et de tendresse qui furent pour la romancière un art de vivre autant qu’un art poétique.

Quatrième de couverture