Beaux livres

Titre : "Mystérieux mycètes - une biodiversité discrète de formes et de couleurs"

Auteur : Vincent Lagardère

ISBN : 979-10-699-3641-6

Textes, photographies, maquette : Vincent Lagardère

Nombre de pages : 80

Façonnage : format 16,6 x 24 cm, couverture à 2 rabats latéraux 10 à 14,5 cm, rabats débordant d'1 mm le bloc en barbe, rainage et pliage manuel, intérieur 5 cahiers de 16 pages, reliure dos carré cousu

Impression :
- Couverture :
quadri recto/verso + pelliculage mat anti-rayure recto
- Intérieur : quadri recto/verso

Types de papiers utilisés :
- Couverture :
imprimée sur couché moderne demi-mat 100% PEFC 300 g
- Intérieur : imprimé sur moderne demi-mat 100% PEFC 150 g

Mystérieux mycètes, une biodiversité discrète de formes et de couleurs

Mystérieux mycètes, une biodiversité discrète de formes et de couleurs, Vincent Lagardère, intérieur

Mystérieux mycètes est un livre « naturaliste » de photographies et de textes de Vincent Lagardère décrivant, comme le sous-titre de l’ouvrage l’indique, une biodiversité discète de formes et de couleurs. Se présentant lui même sur son site web comme un « photographe mycotimbré », l’auteur alimente avec cette série de photos ses deux passions : la photographie nature qui lui  offre le support d’expression, et la fonge – le monde des champignons – qui lui apporte les sujets de ses photographies. Extension de l’exposition « Mystérieux mycètes », le livret de 80 pages imprimé en quadrichromie se caractérise par sa couverture aux rabats latéraux dépassants imprimée recto/verso.

 

Dans ce vaste projet que je mène depuis plusieurs années, il y a donc à l’origine de tout cela, l’exposition ou j’espère vous rencontrer un jour. Il y a également le site fungi-friend-photo.fr, le petit dernier, proche de mon activité professionnelle, média plus ouvert qui s’actualisera au gré de mes envies, mais aussi le plus technologique et le moins intime d’une certaine manière. Et puis il y a ce livret, trait d’union entre les deux et qui reste également cet objet de papier, celui que l’on touche, qui se dévoile de page en page et que l’on peut garder avec soi ou partager.
Vincent Lagardère, avril 2019, extrait du quatrième de couverture

 

Infographiste, intégrateur web et « couteau suisse de l’image » pour les musées en Nouvelle-Aquitaine, Vincent Lagardère s’est longtemps cherché, bifurquant entre parcours scientifique et passion pour le cinéma. Il accroche à la photographie après avoir intégré l’École européenne supérieure de l’image, à Poitiers puis à Angoulème, puis trouve son chemin personnel dans la pratique de la photographie macro. C’est l’exercice de la macro qui amène Vincent Lagardère à se passionner pour le monde des champignons. Vincent est membre administrateur de la Société Mycologique du Poitou et membre du collectif photo naturaliste Objectif Nat’.