Revues

Titre : "Cahier de Seoul - Issue 2 : Mountains in Seoul - Poetic urban guide of Seoul"

Auteur, éditeur : Magazine Cahier de Seoul

ISBN :978-2-956829-2-01

Rédaction : Haemi Chung, Jean-Nicolas Lechat

Traduction-révision : Florence Delivertoux

Nombre de pages : 232

Façonnage : format 17 x 24 cm à la française, couverture 4 pages, dos carré cousu

Impression :
- Couverture :
1 pantone bleu recto, quadri verso
- Intérieur : quadri recto/verso

Types de papiers utilisés :
- Couverture :
imprimée sur Amber Graphic 300 g
- Intérieur : imprimé sur Amber Graphic 120 g

Site du magazine: https://cahierdeseoul.com/

Cahier de Seoul – 02 – Mountains in Seoul

Cahiers de Seoul, issue 02, Moutains in Seoul, intérieurCahiers de Seoul, issue 02, Moutains in Seoul, intérieur

Ce deuxième numéro du magazine bilingue français/coréen Cahier de Seoul consacré aux montagne de Seoul nous présente le travail de douze créateur coréens. Guide poétique urbain, Cahier de Seoul est un magazine non périodique proposant un panorama sur la culture coréenne à travers des portraits de créateurs, des interviews et des présentations de lieu. Le magazine est dirigé par Haemi Chung, rédacteur et architecte, et Jean-Nicolas Lechat, rédacteur et concepteur graphique. La revue se présente sous la forme d’un livre au nombre conséquent de 232 pages et à la couverture souple reliée dos carré cousu. La couverture comme l’intérieur est imprimé en quadrichromie HR-UV sur papier Amber Graphic 300 et 120 g/m² d’Artic Paper.

 

Habiter à Seoul, c’est vivre au milieu des nombreuses collines et montagnes qui cernent et ponctuent la capitale coréenne. On en compte une quarantaine : de la plus haute Bukhansan (837m) à la plus petite Sungsan (66m). Si les collines ont été aménagées pour s’adapter à la vie urbaine, les montagnes – préservées – constituent des points de repère immobiles, des fragments de paysages ancestraux qui dominent la ville de leur présence silencieuse. D’en bas, elles impressionnent alors que d’en haut, elles offrent un point de vue inédit sur la ville. Stendahl écrivait dans son recueil « Mémoires d’un touriste » que si Paris avait eu une montagne dans son voisinage, la littérature française en aurait été transformée. On peut affirmer que les montagnes de Séoul, par leur présence et les histoires qu’elles portent, ont forgé le caractère coréen et défini le paysage culturel séoulite. Ce deuxième numéro de « Cahier de Séoul », s’intéresse aux créateurs – qu’ils soient artistes, designers, cuisiniers ou photographes – dont le regard et la sensibilité ont été orientés par la nature, l’environnement, la montagne.
Éditorial