Beaux livres

Titre : "Cobaye(s)"

Auteur : Baptiste Lafficher et Rémi Chevrier

ISBN : 978-2-9571062-1-9

Éditeur : Baptiste Lafficher

Dessinateur : Thomas Brizard

Responsable du projet : Baptiste Lafficher

Consultants occasionnels : Camille, Carole, Dominique, Romain L, Romain P, Yohan T, Julie R, Adèle G, Valentin W, Gaëtan C

Nombre de pages : 336

Façonnage : format 21,6 x 30,6, habillage de couverture contrecollé et rembordé sur carton 24/10, intérieur 21 cahiers cousus de 16 pages, gardes vierges 2 x 4 pages début et fin d'ouvrage, reliure cartonnée traditionnelle, dos droit repincé, cahiers cousus fil blanc

Impression :
- Couverture :
quadri recto + pelliculage brillant recto
- Intérieur : quadri recto/verso

Types de papiers utilisés :
- Couverture :
imprimée sur couché moderne demi-mat 150 g
- Gardes rapportées : offset blanc 170 g, pli parallèle à la fibre
- Intérieur : imprimé sur couché moderne demi-mat 135 g

Site du Jeu de Rôle: http://cobayes-jdr.fr/
Page Ulule du projet: https://fr.ulule.com/cobaye-s/

Cobaye(s)

Cobaye(s), Baptiste Lafficher, intérieur

Cobaye(s) est un jeu de rôle de science fiction où le « survival horror » côtoie le « cyber punk » dans une réalité dystopique – les joueurs interprètent des personnages génétiquement ou nanotechnologiquement modifés. Créé par Baptiste Lafficher et Rémi Chevrais, le jeu prend vie dans une réalité alternative à la nôtre où les progrès de la science sont tels que la définition d’humanité est remise en cause. Dans un souci de maîtriser tous les étapes de la « naissance » du projet, le double choix d’auto-édition et de production locale s’est imposé à ses créateurs. Cobaye(s) a été financé grâce à une campagne de crowdfunding sur la plateforme Ulule. Le beau livre de jeu au format à la française et à la reliure cartonnée est imprimé en quadrichromie en offset HR-UV sur papier couché moderne demi-mat.

 

Vous savez qui je suis. Vous avez déjà entendu mon nom. Peut-être chuchoté à votre oreille lors de l’un de vos grands dîners avec vos amis, bien à l’abri dans vos grandes tours de verre. Ou bien l’avez-vous murmuré vous-mêmes à vos enfants le soir pour les effrayer un peu, en les couchant dans leurs chambres éclairées doucement par les immenses enseignes en néons des Laboratoires. Vous en avez sans doute ri. Une fable, une légende urbaine sale et crasse inventée par les Laboratoires pour faire peur aux plus crédules. Riez, pathétiques marionnettes ballottées par les machinations sordides des puissants de ce monde répugnant. Riez tant que vous le pouvez encore. Car lorsque vous aurez écouté mon histoire, la seule et unique, ce rire moqueur s’étouffera dans vos gorges. Et le choix auquel vous devrez faire face ne vous laissera plus jamais goûter à ce luxe qu’est la joie.
Extrait du livre, page 9 – Histoires d’Envy