Beaux livres

Titre : "Des éléphants & des hommes"

Auteur : Jean-François Mutzig

ISBN : 978-9510438-1-7

Éditeur : Editions Les clichés de l'aventure

Photographies : Jean-François Mutzig

Textes : Georges Rinaudo

Préface : Céline Sissler-Bienvenu

Maquette : Catherine Mourguès

Nombre de pages : 144

Façonnage : format 24 x 28 cm à la française, habillage de couverture rembordé sur carton 24/10, intérieur 112 pages imprimées en bichromie + 32 pages imprimées en quadri, gardes rapportées 2 x 4 pages, reliure cartonnée, cahiers cousus, dos droit repincé, tranchefile tête et pied

Impression :
- Couverture :
quadri recto + pantone gris chaud (403) + pelliculage anti-rayure + vernis UV sélectif recto
- Gardes rapportées : 1 pantone gris chaud (403) recto/verso
- Intérieur 112 pages : bichromie recto/verso (noir + pantone 403)
- Intérieur 32 pages : quadri recto/verso

Types de papiers utilisés :
- Couverture :
imprimée sur couché moderne demi-mat 135 g
- Gardes rapportées : imprimées sur offset blanc 170 g
- Intérieur : imprimé sur Arctic Volume 150 g

Des éléphants & des hommes

Jean-François Mutzig photographie l’éléphant depuis 15 ans, et réalise avec Des éléphants & des hommes un ouvrage exaltant et captivant sur la condition de l’éléphant en Asie.  Ce beau livre, au plus proche du rendu des tirages photographiques, restitue toute l’émotion de la relation ancestrale de l’animal avec l’humain, tentant de cerner l’âme de l’éléphant dans sa vie difficile de bête parmi les hommes. Des éléphants et des hommes a été financé en partie par une campagne de crowdfunding sur Hello Asso.

Des éléphants et des hommes, Jean-François Mutzig, éditions Les clichés de l'aventure, intérieur

Cet ouvrage se parcourt comme un voyage, une incursion dans une contrée mystérieuse et enchantée : les terres de l’éléphant d’Asie. C’est aussi l’histoire d’un engouement unique, celui d’un photographe subjugué par l’animal dès sa première rencontre, il y a quinze ans, au zoo d’Hanoï.

En plusieurs mois de reportage du Sri Lanka au Cambodge, du Vietnam à la Thaïlande, de l’Inde au Myanmar et au Laos, Jean-François Mutzig en esquisse un portrait sensible et déférent. Un éléphant prince d’un jour lors des fêtes en son honneur et éternel exploité par l’espèce humaine dont il partage les misères.

L’intimité de cette relation, le photographe la surprend dans les regards réciproques et dans les gestes, ces contacts corporels entre le cornac et son animal. Des moments de grâce cueillis touche par touche, de joies en peines, qui cernent l’âme de l’éléphant dans sa vie difficile de bête parmi les hommes.

– Quatrième de couverture