Beaux livres

Titre : "Isidore Krapo - Château Pallettes"

Auteur : Isidore Krapo

Photographies : Michel Dulherm

Nombre de pages : 48

Façonnage : format carré 28 x 28 cm cm, couverture 4 pages + 2 rabats débordant latéraux, rainage et pliage des rabats, intérieur en cahiers de 12 pages cousus, dos carré cousu, couverture plus grande 1mm que le bloc des pages intérieures

Impression :
- Couverture :
quadri recto, pelliculage mat recto
- Intérieur : quadri recto/verso

Types de papiers utilisés :
- Couverture :
imprimée sur couché moderne demi-mat 300 g
- Intérieur : imprimé sur couché moderne demi-mat 170 g

Isidore Krapo – Château Pallettes

Isidore Krapo, Château Pallettes, intérieur

Avec ce livre d’artiste, le plasticien Hubert Bécheau, dit Isidore Krapo, nous ouvre les portes de son atelier bordelais : Château Pallettes. Le photographe Michel Dulherm, créateur du Studio 117 à Toulouse, a su capter dans ce cocasse et foisonnant atelier le mélange de fraicheur, de surprise et de bonhomie qui est la marque de fabrique de Krapo, artiste « Postcontemporain-Primitif« . Le beau livre souple au format carré de 48 pages se caractérise par sa couverture mat au bleu dominant cher à l’artiste.

 

Dès qu’on pénètre dans l’antre de Château Pallettes, c’est un bourdonnement de ruche qui vous accueille. Il a suffi qu’un chevalet se dresse au seuil de ce domaine, pour que des peuples d’oiseaux s’envolent en peintures, que des nuées d’abeilles essaiment aux quatre vents et nous élaborent ce miel offert à notre gourmandise. Un amoncellement bariolé de tableaux, d’objets familiers ou improbables, nous saute au visage – et ce capharnaüm jubilatoire, cet univers baroque de fourbis et d’ingénieuse brocante, témoignent de la boulimie du maître des lieux, d’une fringale que rien ne peut assouvir et qu’il nous convie à partager autour d’une tablée de joyeux drilles et de franches lippées.
– Henri Zalamansky, extrait du livre page 6

 

Hubert Bécheau, dit Isidore Krapo, est né le 12 septembre 1957 à Périgueux. Diplômé de l’école des beaux-arts de bordeaux, l’artiste se présente comme « Postcontemporain-primitif » qui pratique les arts du silence. Il peint, dessine, sculpte et écris un univers très haut en couleur qui provoque les imaginaires dans son atelier, Château Pallettes, 17 rue Elie Gintrac, 33000 Bordeaux.

Entré en photographie par le portail de la publicité, Michel Dulherm a créé à Toulouse en 1993 le Studio 117 dans lequel il a évolué pendant plus de vingt ans. Il a depuis fermé la porte et pris la clef des champs pour déambuler au hasard des rencontres, ici Château Pallettes.