Catalogues expos

Titre : "L'Atelier - Hopare"

Artiste : Hopare

Galerie : Atelier Richelieu Paris

Production : Agence DS / Stéphanie Dendura

Texte : Stéphane Corréard

Traduction : Violaine Boutet de Monvel

Direction artistique : Benjamin Roudet

Nombre de pages : 64

Façonnage : format 21 x 29,7 cm à la française, couverture jaquette 4 pages + 2 rabats longs, 1 découpe de fenêtre sur plat 1 de couverture, rainage et pliage manuel, intérieur 4 cahiers de 16 pages, reliure coutures apparentes, fil noir, pose de la couverture jaquette à 2 rabats en sandwich sur les pages 1-2 et 63-64

Impression :
- Couverture :
quadri recto/verso
- Intérieur : quadri recto/verso

Types de papiers utilisés :
- Couverture :
imprimée sur Munken Lynx 300 g
- Intérieur : imprimé sur Munken Lynx FSC 150 g

L’Atelier – Hopare

L'Atelier, Hopare, Atelier Richelieu Paris, intérieurL'Atelier, Hopare, Atelier Richelieu Paris, intérieur

Alexandre Monteiro, aka Hopare, est une des figures de proue de l’art urbain français, avec en point d’orgue une fresque de 1200 mètres carrés réalisée à l’occasion du Super Bowl 2019 à Atlanta. Avec ce retour à l’Atelier, l’artiste relève le défi de sortir de la rue dans un solo show parisien à l’Atelier Richelieu en se confrontant à lui même et à ses principale influences, Bacon, Caravage ou Delacroix. Les 700 m² d’exposition ont présenté en janvier 2020 43 toiles peintes à l’huile, dessins, gravures et 7 sculptures en bronze. Introduit par un texte de Stéphane Corréard, critique d’art et commissaire d’exposition, le catalogue bilingue français / anglais est produit par l’Agence DS / Stéphanie Dendura qui représente Hopare. L’ouvrage de 64 pages est imprimé en quadrichromie en offset encres HR-UV sur papier Munken Lynx d’Arctic Paper, 300 g/m² pour la couverture et 150 g/m² pour l’intérieur. Le bloc intérieur constitué de 4 cahiers de 16 pages reliés en coutures apparentes fil noir est recouvert par la couverture / jaquette dans laquelle une fenêtre rectangulaire est découpée, laissant ainsi apparaître un visage peint par Hopare et imprimé sur le plat 1 du livre.

 

Dans la rue, Hopare a appris à s’imposer vis-à-vis de ses semblables, conquérir un mur, le conserver, forcer le respect, le gagner. Mais de retour à l’atelier, un défi encore plus ardu l’attendait : pénétrer les arcanes de la peinture à l’huile, de la sculpture en bronze, de la gravure sur cuivre… Ses challenges s’appellent désormais Bacon, Delacroix ou Le Caravage. Cette exposition raconte comment, armé de son seul apprentissage à « l’école de la rue », Hopare a relevé ce défi. Et comment, de main de maître, il est entré par effraction dans le vrai Hall of Fame… Elle en montre toutes les étapes, elle convoque tous les savoir-faire, qu’il a dû réinventer par lui-même, libéré de toute forme d’académisme, en célèbre toutes les inventions, toutes les audaces dont Hopare a sur faire preuve dans cette étonnante aventure. Visite guidée.
Stéphane Corréard, extrait du livre page 01