Beaux livres

Titre : "Pour vous il n'existe ni patrie, ni exil"

Auteur : Olivier Marchesi

ISBN : 979-10-95601-22-7

Éditeur : iKi Éditions

Conception graphique, photographies : Olivier Marchesi

Nombre de pages : 68

Façonnage : format 20 x 25 cm à la française, couverture 4 pages, marquage à froid, dos carré collé

Impression numérique :
- Couverture :
quadri recto + marquage à froid embossé sur le plat 1 (1 fer : titre + éditeur)
- Intérieur : quadri recto/verso

Types de papiers utilisés :
- Couverture :
imprimée sur Materica Gesso 180 g
- Intérieur : imprimé sur Munken Print White main 1.8 80 g

Site de l'auteur: https://www.oliviermarchesi.net/
Site de l'éditeur: http://iki-editions.com

Pour vous il n’existe ni patrie, ni exil

Pour vous il n'existe ni patrie ni exil, Olivier Marchesi, intérieur

Avec « Pour vous il n’existe ni patrie, ni exil » le photographe Olivier Marchesi reprend  le travail de recherche du paysage russe de sa série « Heureux qui comme Ulysse ». La technique ancienne de tirage noir et blanc au révélateur lith extrait les photographies de toute modernité et brouille les frontières du temps et de l’espace. Le lecteur voyageur trouve ainsi sur son chemin les différentes époques presque intactes d’une Russie régulièrement en révolution, entre rêverie poétique et réalisme, du cercle polaire à Mourmansk jusqu’à la mer du Japon à Vladisvostok. Des citations poétiques d’auteurs russes accompagnent les images :  Marina Tsvétaïeva, Alexandre Block, Lénine, Vladimir Sorokine, Anna Akhmatova, Mikhaïl Lermontov et Fiodor Dostoïevski.

Publié par iKi édition, ce beau petit livre est imprimé en numérique sur papier Munken Print White de chez Artic Paper dont le faible grammage de 80g et la blancheur naturelle mettent parfaitement en valeur la douceur des images. Le titre se détache en creux sur la couverture blanche réalisée en papier Materica Gesso de Fedrigoni grâce à un marquage à froid embossé.

 

Olivier Marchesi nous entraîne dans un monde empreint de silence et de mystère. L’aspect pictural, quasi abstrait, des images est accentué par la méthode de tirage noir et blanc très particulière choisie par le photographe : le révélateur lith. Ce procédé  ancien, aux origines incertaines, donne un rendu proche de l’estampe, riche en matière, et, par son caractère d’imprévisibilité, il laisse la porte ouverte à l’inattendu. L’ayant essayé avec sucés sur un négatif datant de quelques années déjà, Olivier Marchesi a réitéré ponctuellement l’expérience, constituant petit à petit une série inédite à partir de travaux préexistants, en une sorte de redécouverte de terres déjà parcourues. Grâce à une technique du passé, Olivier Marchesi peut ainsi évoquer, entre rêverie poétique et réalisme, l’histoire agitée d’un pays qu’on devine souvent âpre sous l’apparente douceur et l’intemporalité des images.

– Valérie Douniaux, Docteur en Histoire de l’art, directrice d’iKi édition

 

Diplômé en sciences humaines, Olivier Marchesi est venu à la photographie de manière indépendante. L’artiste a vécu plusieurs années en Russie et a été fortement influencé par le pays, tant sur un plan photographique qu’émotionnel. Il vit aujourd’hui à Paris et est membre du studio Hans Lucas depuis avril 2018. Son travail photographique essentiellement en noir et blanc argentique est placé sous le signe de  la photographie humaniste.