Beaux livres

Titre : "Vanités"

Auteur : Adrienne Larue

ISBN : 978-2-9526554-7-7

Éditeur : Editions des Glous

Photographies : Alix Delmas

Écritures : Adrienne Larue

Nombre de pages : 48

Façonnage : format 21 x 13,6 cm à l'italienne, couverture 4 pages à rabats à gauche et à droite de 20 cm maxi, rainage et pliage des rabats, intérieur 3 x 16 pages + 4 dépliants de 4 pages, soit 8 cartes postales, rainage et perfo droite de découpe au niveau du talon cousu dans le dos, dos carré cousu

Impression :
- Couverture :
quadri recto/verso + pelliculage anti-rayure recto
- Intérieur : quadri recto/verso
- Cartes postales : quadri recto/verso + pelliculage anti-rayure recto

Types de papiers utilisés :
- Couverture :
imprimée sur Symbol Card Premium White blanc 240 g
- Intérieur : imprimé sur couché mat 170 g
- Cartes postales : imprimées sur Symbol Card Premium White blanc 240 g

Blog de Adrienne Larue: https://adrienne-vanites.com/
Site Le Chapiteau d'Adrienne: http://www.chapiteau-adrienne.fr/index.html
Site de Alix Delmas: http://www.alixdelmas.com
Site de l'éditeur: https://michelleauboiron-et-charlesguy.com/

Vanités

Vanités, Adrienne Larue, intérieur

Vanités est un objet étrange, « Joint work » réalisé par la reine des foraines, Adrienne Larue, et la plasticienne et photographe Alix Delmas, à moitié livret et à moitié cartes postales.  Dans la première partie « livret », Alix Delmas réalise un reportage photographique d’Adrienne Larue chez elle, dans son appartement, dans ses ateliers rue Marcel Duchamp à Paris et atelier Babel à Ris-Orangis, et dans sa Jeep. L’ouvrage se termine par huit cartes postales, avec le souhait de réactualiser, sans nostalgie, le « mail art » de l’époque où l’on écrivait encore avec du papier et du stylo. Le petit livre à couverture 4 pages à rabats est imprimé en quadrichromie sur papier couché mat pour le livret, et sur Symbol Card Premium White pour la couverture et les cartes postales, avec finition pelliculage anti-rayure.

 

Le récit du livre s’est déposé au grès des séances photographiques, comme un fil tendu des histoires d’Adrienne, profondément liées à l’art, au cirque, à l’absurdité, la vanité, la poésie. Les métaphores et métamorphoses de la verticalité de la corde et des spirales vertueuses des anneaux, ou des pôles et échelles familiale, amicale, sociale, philosophique, aux rythmes tantôt ritualisés tantôt performatifs des profondeurs des Vanités et des « équibalances ».
Alix Delmas, Avril 2015, extrait du livre

 

Cartes postales Vanités : Mode d’emploi
Mail art / Art postal
L’art perdu d’écrire des lettres

Tu détaches la carte suivant le pointillé
Tu achètes un timbre vert ou rouge si urgence
Tu coches les cases à ton goût
Tu postes au destinataire en espérant qu’il te réponde

Extrait du livre